Aviophobie : même pas peur !

Comment vaincre sa peur de l’avion ? Pourquoi la peur de l’avion est une des peurs les plus difficiles à affronter ? Comment réagir si notre voisin d’avion se sent mal ?

 

La peur est un microscope qui grossit le danger.
Citation de Jean Louis Auguste Commerson

La peur de l’avion freine de nombreuses personnes veulant voyager. Si tu n’as aucune peur en avion, savoir comment réagir, te permettra d’aider ton voisin d’avion qui est en panique.

Il faut savoir que 25% des américains sont nerveux en vol(1). En France, c’est entre 10 et 40 %(2).

Les symptômes de l’aviophobie peuvent être légers (pupilles dilatées, peau moite, …) ou très impressionnants (véritable panique, vomissement, …).

Nous allons donc voir les causes de cette phobie, la gestion de crise et surtout les moyens de vaincre sa peur.

Les causes

Cause de l'aviophobieLa peur de l’avion est une des plus compliquée car elle est composée de plusieurs peurs suivant les personnes (claustrophobie, hauteurs, mondes, …).

Les causes peuvent donc être nombreuses, mais celles qui ressortent le plus sont les suivantes.

Mauvaises expériences

Mauvaises expériences

Un vol qui a beaucoup secoué, un atterrissage un peu « sportif » et vous avez peur de reprendre l’avion.

C’est une expérience qui est arrivé à de nombreuses personnes et qui les marquent au point qu’une peur de l’avion plus ou moins forte s’installe.

Soit vous avez l’habitude de prendre l’avion et vous savez que c’est anecdotique.

Soit c’est un de vos premiers vols et là l’idéal est de battre le fer lorsqu’il est chaud et reprendre l’avion rapidement pour ne pas rester sur une mauvaise expérience.

Événements marquants

Mauvaises nouvelles

Nous avons tous vu des films où les avions ont des avaries, parfois s’écrasent. Ou alors dans l’actualité, entendre qu’un avion s’est écrasé faisant de nombreux morts. Il y a aussi la terreur du 11 Septembre.

Toutes ces informations peuvent laisser des traces dans notre mémoire et créer doucement une petite peur qui peut prendre des proportions impressionnantes.

Là, l’idéal est de sélectionner nos sources d’informations et de divertissements.

Pour ma part je n’ai pas de télévision, j’ai une sélection de sites d’informations pour rester informé mais je ne regarde que les titres. Je n’ai pas besoin de voir des images d’avions écrasés, de connaître les détails. Et souvent le social (travail, famille,…) fait le reste et m’apporte les détails supplémentaires.

Ce n’est pas en lien avec les avions

Autres peurs

Dans d’autres cas, ce stress peu apparaître suite à d’autres phobies qui se manifestent, comme la claustrophobie.

Si vous avez eu une période stressante dans votre vie, vous pouvez vivre votre première crise de panique.

Ce stress peu survenir à la suite du décès d’un proche, d’un déménagement, d’un changement d’emplois ou encore d’un divorce.

Ce qui est étonnant, c’est que des événements plus positifs comme le mariage ou une naissance peuvent également déclencher une crise de panique. Ils impliquent également un sentiment de perte comme la liberté, le temps ou l’indépendance.

Ce qu’il faut retenir, c’est que des moments forts dans votre vie peuvent changer bien des choses, même un vol d’avion !

Nous sommes souvent plus fragiles psychologiquement, il faut donc ne pas hésiter à en parler à des amis, la famille, ou encore à consulter un psychologue.

Réduction de crise

Se détendre

Sans rentrer dans le détail des processus biologique, le stress est historiquement quelque chose d’utile. Cela permettais d’affronter un ennemi ou de fuir.

Physiquement, les vaisseaux sanguins changent de positions, les pupilles se dilatent, la peau devient moite, le cœur bat plus vite, la respiration est rapide et saccadée, le corps envoie plus d’oxygène aux muscle et moins au cerveau. On arrive donc moins bien à raisonner, mais on va être plus fort, rapide et on ressent moins la douleur.

Mais on est d’accord que dans un avion, ça ne nous sert pas à grand chose !

Il faut donc reprendre le contrôle de son corps :

  1. Respirer : c’est simple et terriblement efficace. Prendre une douce et lente inspiration, bloquer 3 secondes, puis expirer lentement et reprendre. Le cœur va ralentir, le cerveau sera mieux oxygéné et vous reprendrez vos esprits peu à peu. Au fur et a mesure, allonger l’inspiration pour vous détendre.
  2. Bouger doucement son corps : bouger ses bras et ses jambes, secouer ses mains, détendre doucement le cou par des rotations de tête. Le corps va ainsi se détendre
  3. Échanger avec les gens : parler permet de casser la solitude émotionnelle dans laquelle la personne se retrouve dans ses moments là.
  4. Se mettre bien : l’étape suivante est de se mettre à l’aise, desserrer sa ceinture, enlever ses chaussures, … bref être confort. Personnellement, j’adore enlever mes chaussures dans l’avion et marcher pieds nu ou en chaussettes.

Vaincre sa peur

Vaincre ses peurs

Un de mes « mantra » est qu’il ne faut jamais rester sur un échec, mais toujours en profiter pour grandir !

Sinon on loupe la chance de s’améliorer et c’est ça le véritable échec.

C’est pareil pour la peur de l’avion, si on en a peur, il faut tout essayer pour passer au dessus.

En apprendre plus sur les avions

Atterrissage parfait

Tout le monde le sais, les avions sont le moyen le plus sûr de voyager de nos jours. Cela vient notamment du fait que :

  • il y a beaucoup de contrôles sur les avions, avec des normes à respecter
  • les pilotes sont formés longtemps et à un maximum de problèmes différents
  • le radar météo permet d’éviter les zones orageuses

Le truc qui me rassure c’est qu’un avion est un planeur avec des moteurs, il ne peut pas tomber comme une pierre : a titre d’exemple, un Airbus A320 peut planer sur une distance allant jusqu’à vingt fois son altitude. Si ses moteurs tombaient en panne pendant la croisière à 10 kilomètres d’altitude, il pourrait planer sur 200 kilomètres.

Savoir tout ça va vous rassurer sur les avions.

Pour ça je vous conseille le site « Comment ça vole ? » qui explique beaucoup de choses et dispose d’un forum pour poser des questions(3).

Application SkyGuru

application SkyguruUn application a été créé pour lutter contre la peur de l’avion par « le Centre de Traitement de la Peur de l’Avion » : SkyGuru.

Elle est disponible en français sur l’App Store(Apple) mais pas encore sur Android.

En rentrant quelques informations, l’application télécharge la dernière météo aéronautique sur votre trajet puis vous donne des prévisions sur chaque étape du vol : sens des virages, perturbations prévues…

Pendant votre vol, votre téléphone est en mode avion, donc il faut penser à le faire avant.

Une fois que vous avez embarqué, votre téléphone va utiliser :

  • l’accéléromètre pour détecter les turbulences et les mouvements de l’avion. Cela permet de voir leur intensité et l’air de rien ça rassure
  • le GPS pour suivre la trajectoire, l’altitude et la vitesse de l’avion.
  • le micro capte les bruits et en reconnaît un grand nombre : sortie des trains d’atterrissage ou des volets de l’avion, évolution de la puissance des moteurs…

Au cours du trajet, l’application donne des renseignements sur la situation avec plein d’informations techniques sur les nuages, les orages, la sécurité aérienne, l’entraînement des pilotes, ce qui se passe en cas de panne. C’est rassurant également.

L’application a été classée dans le top 10 des meilleures applications pour les voyageurs par le magazine Forbes, toutes catégories confondues.

SkyGuru est gratuit avec des fonctions limitées et il est ensuite possible d’acheter des vols (1 vol à 3,99€, 3 vols 9,99€, 10 vols à 16,99€).

Avec la version complète, c’est 19,99€ pour une utilisation illimitée.

Prendre l’avion

Avion en plein ciel

Pour moi la meilleure façon d’affronter ses peurs, c’est de s’y confronter souvent, dans la douceur et d’augmenter la difficulté au fur et à mesure.

Ça fait de petits challenges, quand on y arrive, on se sent comme le roi du monde. Et l’avantage, c’est que lorsqu’on y arrive pour une peur, on peut le faire pour les autres. Car on va pas se mentir, on en a pas qu’une !

Dans la pratique, ce que je ferais c’est prendre l’avion sur des petits trajets, Lille-Paris par exemple et j’augmenterai le temps des trajets. Il y a de quoi faire avec l’Europe. Ça demande d’avoir de l’argent de coté, mais pour moi, c’est une des meilleures solutions et ça fait voyager  :-).

Coaching / thérapeute

Se faire aider

Il existe des personnes capables de vous aider à surmonter vos peurs en les acceptants et en les surmontant, typiquement les coachs ou les psychologues.

Mais je n’ai pas réussi à trouver beaucoup d’informations dessus. Apparemment chaque personne a sa méthode et l’adapte en fonction du patient.

D’autres thérapies, comme l’hypnose ou l’acupuncture sont également efficaces.

Demandez aux professionnels de santé que vous croisez (médecin, kiné,…), ils connaissent surement quelqu’un de compétent.

Homéopathie

homeopathie

L’homéopathie est une médecine complémentaire ou alternative basée sur des substances naturelles diluées.

Là encore, il est fortement conseillé de demander conseil à un professionnel de santé.

Des organisations dédiées (ex: la Société Française d’Homéopathie) conseillent les remèdes suivants avant et pendant votre vol :

  • Le Gelsemium : pour les tremblements et les faiblesse musculaire
  • L’Argentum-Nitricum : pour traiter l’agitation et l’anxiété dans le cas de la peur du vide et de la claustrophobie.
  • L’Aconite : pour les crises de panique (du genre : persuadées que leur avion va s’écraser).
  • L’Arsenicum : pour le besoin constant d’être rassuré car vous êtes persuadé qu’un accident est imminent.
  • Le Borax : pour les personnes craignant le moment de la descente et l’atterrissage.

Stage de désensibilisation

stage pour lutter contre la peur de l'avion

Des stages existent pour tous ceux qui ont peur de l’avion. Évidemment, c’est payant et suivant l’organisme qui le dispense c’est plus ou moins cher.

Les stages sont tous différents, durent entre 1 et 3 jours et les prix vont des 430€ à 650€.

Vous y apprendrez beaucoup sur les avions, les pilotes et le personnel de bord.

Il y a aussi une visite dans un avion ou un passage en simulateur pour vivre les différentes conditions de vols (ex: turbulences).

De nombreux témoignages existent que je met en lien dans les sources(4)(5).

Médicaments

Médicaments

Je suis pas du tout un fan des médicaments mais ça peut aider certaines personnes.

En général ce qui est utilisé c’est l’oxazépam ou les somnifères.

Comme pour tout médicament, mieux vaut toujours consulter votre médecin avant de prendre quoi que ce soit !

Je vous conseille de l’utiliser comme solution de dernier secours.

Aviophobes célèbres

Vous serez peut être surpris, mais de nombreuses célébrités ont peur de l’avion.

Il y a par exemple Jennifer Aniston, Whoopi Goldberg, Fabrice Lucchini et même Dennis Bergkamp.

Comme je le dit souvent : « Ça arrive même au meilleurs » 😉 .

Un peu de mon histoire

Lors d’un retour de Grenade en Espagne, il y avait beaucoup de vent. L’avion a fait quelques cercles autour de la piste d’atterrissage avant de commencer la descente. Nous étions pas mal secoué. Il y avait un groupe de personne d’un certain age voyageant ensemble, qui posaient des questions aux hôtesses de l’air, pour essayer de se rassurer.

Sur la descente, l’avion bougeait beaucoup de gauche à droite, puis tout à coup, nous avons touché le sol et rebondit. L’arrière de l’avion chassa à gauche et les roues touchèrent à nouveau le sol pour s’y maintenir et ralentir.

Tout le monde a applaudit, rassuré.

Les hautesses nous ont alors appris que le pilote avait 26 ans et que c’était son premier vol.

Vu le vent qu’il y avait, l’atterrissage aurait pu nous secouer beaucoup plus. Même si c’était son premier vol, le pilote a assuré !

Aujourd’hui je pense que nous pouvons avoir confiance dans les compétences des pilotes, ils sont très bien formés et très compétents.

Sources

(1) http://abcnews.go.com/Travel/fear-flying-good-things/story

(2) http://www.lefigaro.fr/voyages/2008/07/26/03007-20080726ARTFIG00112-peur-et-stress-compagnons-des-trajets-en-avion-.php

(3) http://www.commentcavole.com

(4) http://www.lepoint.fr/art-de-vivre/j-ai-teste-le-stage-contre-la-peur-en-avion-16-05-2013-1667260_4.php

(5) http://www.femina.ch/societe/temoignages/jai-combattu-vaincu-aviophobie

 

Si vous avez aimé l’article, n’hésitez pas à le partager, écrire un commentaire et à vous abonner à la newsletter.

Séparateur

Articles similaires